LOUIS COUVERTURE

TUILE - ZINC - CUIVRE - ARDOISE - CHARPENTE

Un Couvreur à la Hauteur


Accueil ] Contactez-nous ]

 

Remonter

 

 

 

 

LES NUISIBLES

Prédateurs à larve xylophage.

 

CAPRICORNE
Insecte gris noir. Larve blanche, mandibules brun-sombre, forme aplatie.
Longueur : 10 à 20 mm.

Évolution :  Pond jusqu'à 250 oeufs dans les fentes du bois. Incubation : 10 jours environ. 
La larve vit dans le bois de 2 à 8 ans, suivant la température ambiante, avant de se transformer en insecte. Sort généralement du bois de juin à août et s'envole pour rechercher l'accouplement. Ne vit que quelques jours. 
Bois attaqués : Exclusivement la partie aubieuse des résineux (pin, sapin, épicéa) secs (humidité inférieure à 30%). Une température douce favorise son développement.
Dégâts : Dégâts causés par la larve qui, pour se nourrir, creuse à l'intérieur du bois des galeries de quelques millimètres de diamètre, remplies de "farine" fine et compacte qui s'échappe par les trous de sortie ovales de 5 à 8 mm.

 

VRILLETTE
Insecte gris roux (petite vrillette) ou gris foncé (grosse vrillette). 
Larve blanche, en forme de virgule. 
Longueur : 2 à 4 mm (petite vrillette), 6à9 mm (grosse vrillette).

Évolution :  Pond 20 à 40 oeufs dans les fentes du bois. Incubation : 4 à 5 semaines. La larve vit dans le bois de 2 à 5 ans, suivant les conditions de température et d'humidité, avant de se transformer en insecte. Sort généralement du bois d'avril à juillet. Ne vit que 2 à 3 semaines. Pendant la période d'accouplement, l'insecte fait résonner le bois de coups saccadés (phénomène qu'on appelle communément "l'horloge de la mort").
Bois attaqués : Résineux et feuillus infestés par un champignon de pourriture cubique ou fibreuse.
Petite vrillette: bois résineux et bois feuillus tendres : noyer, cerisier (meubles). Grosse vrillette : tous les bois résineux et feuillus et généralement déjà attaqués par des champignons (charpentes, boiseries).
Dégâts : Les dégâts sont causés par la larve qui, pour se nourrir, creuse à l'intérieur du bois des galeries orientées en tous sens, de 1 à 3 mm de diamètre, remplies de vermoulure assez grossière. 

 

TERMITES
Insectes mous, blanchâtres. Longueur : 5 à 8 mm.

Évolution :  Vivent dans le sol en colonies très organisées comprenant chacune:
- roi et reine qui assurent la reproduction,
- soldats qui assurent la protection, 
- ouvriers qui assurent la nourriture,
- sexués de remplacement destinés à succéder au couple royal. La destruction de la reine est donc sans conséquence pour la termitière.
Craignant la lumière, ils se déplacent toujours à l'intérieur de tunnels qu'ils creusent ou qu'ils construisent à l'air libre.
Bois attaqués : Tous les bois et dérivés, papier, textiles, etc., à forte teneur en cellulose, en présence d'humidité .souvent véhiculée par eux-mêmes (solives, parquets, plinthes, boiseries, charpentes, clôtures, piquets, etc,).
Dégâts : zones infestées : Ouest, Sud-ouest, Midi. Les termites ouvriers creusent des galeries orientées dans le sens des fibres du bois, dégagées de toute vermoulure, mais contenant du sable et de la terre. La surface des matériaux restant toujours intacte, les destructions ne sont visibles que lorsqu'elles sont totales.

 

LYCTUS
Insecte roux ou brun. Larve blanche, en forme de virgule. Longueur: 3 à 5 mm.
Évolution :  Pond 20 oeufs environ dans les vaisseaux des bois riches en amidon. 
Incubation : 8 à 15 jours. 
La larve vit dans le bois de 4 mois à 1 an suivant la température. Se transforme en insecte et sort du bois d'avril à juillet. Ne vit qu'une dizaine de jours.
Bois attaqués : Aubier des bois feuillus très secs: chêne, châtaignier, noyer, cerisier, frêne, acacia, acajou, niangon, sipo, etc. (parquets, menuiseries, meubles).
Dégâts : Galeries de 1 mm environ de diamètre, orientées dans le sens des fibres du bois, remplies de vermoulure extrêmement fine et entassée.

 

Les hespérophanes :
La larve de 25 à 30 mm, de forme cylindrique allongée et une couleur claire.
L'adulte mesure de 13 à 24 mm et a une couleur brun-rouge avec un aspect marbré. Ces antennes sont de la longueur du corps chez le mâle et de un tiers du corps seulement chez la femelle.
Évolution :  L'adulte qui apparaît entre mai et août. La ponte s'effectue dans des fentes et des fissures du bois. Le développement larvaire se poursuit dans l'aubier ou dans le bois parfait non duraminisé.
Au total le cycle évolutif de l'hespérophane a une durée de 2 ans ou plus.
Bois attaqués : Exclusivement les essences feuillues dont l'humidité est inférieure à 30%.
Dégâts : Le bois présente des trous de sortie de forme ovale mesurant environ 12 mm et des galeries de forme ovalaires parallèles au fil du bois avec des parois striées.

 

Champignon :

 

MÉRULE
Champignon. Au début de son développement, aspect d'ouate épaisse et blanche. Prend, en vieillissant, une teinte grisâtre.
Évolution :  Des ramifications (les rhizomorphes) de couleur grise, de 5 à 8 mm de diamètre, jouant un rôle de conduites d'eau, permettent au mérule d'humidifier et d'attaquer des bois parfaitement secs. En présence d'un peu de lumière, apparaissent des fructifications contenant les spores, agents de reproduction produites en nombre considérable. Leur dissémination provoque une extension rapide de l'infestation. 
Bois attaqués : Attaque d'abord les résineux et peut aussi se propager aux feuillus (solives, parquets, plinthes, boiseries), aux textiles, au papier. Apparaît toujours dans les endroits humides, peu aérés, souvent obscurs.
Un milieu alcalin (mâchefer, par ex.) favorise aussi son développement.
Dégâts : Les bois attaqués prennent une teinte brunâtre et s'effritent en parallélépipèdes (pourriture cubique sèche). Les bois peints se boursouflent puis se craquellent. Les ramifications très robustes, peuvent traverser les joints de ciment, les briques poreuses et dégrader ainsi les murs.

 


Envoyez un courrier électronique à Louis Couverture pour toutes questions ou remarques concernant ce site Web.
Dernière modification : 28 décembre 2003